Le CD du groupe français HOLLYDAYS (proposé par Pierre)

publié le 12 nov. 2018 à 06:30 par Des Ils et des Elles Morbihan   [ mis à jour : 12 nov. 2018 à 06:31 ]
Le duo parisien du groupe Hollydays, composé de Sébastien Delage et Elisé Preys, qui nous enivrait de son impressionnant Odeur des joints en janvier dernier, après quelques reprises étonnantes de classiques eighties (Niagara, Mader), passe aujourd’hui au format long, sous la production d’Antoine Gailler, qui a bossé avec Fishback, référence évidente de l’opus, comme sur le trip électrisant, Minuit (La Baie Noire), dans laquelle on se plonge avec obsession et que le groupe aime décrire comme le pendant musical du film Shortbus, pour son aspect orgiaque. 

Après avoir tourné en première partie de Lilly Wood & the Prick, ou collaboré Loïc Prigent, les Hollydays sont au sommet de leur maturité, celle d’une jeunesse urbaine bien dans ses pompes. Ils en sont, avec en autres La Femme groupe auquel on pense énormément lors du 4e morceau, Une autre, vision de La Femme, en version descente, la voix sensible, pour reprendre le titre doux qui marque l’une des tonalités d’Hollywood bizarre
On retrouve cette intimité dans Le Deuxième rang, où finalement on se surprend à davantage apprécier l’universalité des paroles que la mélodie en question. La gravité du titre Monsieur papa sur le coming out, en position finale, octroie une intensité dans la voix d’Elise qui renvoie au meilleur du groupe, dont le déjà classique Léo, single clippé qui figurait sur leur précédent EP, variation aboutie sur le thème de l’adultère, et le démentiel Folle aux loops à en perdre la raison, chanson complexe qui leur a permis de collaborer avec Pierre Lapointe. 

Bref, Polydor a bien empaqueté l’ensemble pour un vrai dispositif de lancement qui devrait permettre au groupe d’afficher complet à la Cigale le 23 mars 2019. Entre temps, le duo se produira en février et mars à Nantes, Lyon, Bordeaux et Strasbourg.