Les victoires de la musique 2019

publié le 17 févr. 2019 à 10:08 par Des Ils et des Elles Morbihan   [ mis à jour : 17 févr. 2019 à 10:48 ]
De multiples nominations pour les chanteurs LGBT qui ne remportent finalement  pas de prix.
On annonçait la consécration du chanteur gay Eddy de PRETTO qui poursuit son ascension et dont le premier album Cure, sorti en 2018, a dépassé les 100 000 ventes. À 25 ans, il a séduit le public par ses chansons coups de poing au son survolté et aux paroles crues. Mais nommé trois fois, il est finalement reparti bredouille.



Il faisait face au chanteur Etienne DAHO, bisexuel, qui n’a pas non plus remporté de prix.





Bredouille aussi Christine & the Queens, qui s’est d’abord revendiquée comme bisexuelle mais qui se définit désormais comme pansexuelle. Elle apparaissait pourtant comme la favorite avec son deuxième disque Chris qui a finalement moins convaincu que le premier.